Vaste extension de la Ville vers le nord, la ZAC Borderouge amorce sa dernière phase d’aménagement autour du terminus du métro. Avec son opération Le Métropolitain, située sur la place publique de 11 000 m², Gotham s’inscrit au cœur de la nouvelle centralité du quartier. 

Une ville dans la ville

Initié à la fin des années 90, l’aménagement de la ZAC Borderouge a vocation à créer un nouveau pôle urbain à l’échelle de l’agglomération toulousaine. Véritable ville dans la ville, Borderouge jouit aujourd’hui de la présence du métro et d’une gare intermodale, d’une densité renforcée (COS=1), d’une diversité fonctionnelle (habitats, équipements publics, bureaux et commerces) et d’un pôle commercial d’envergure. Pour accentuer cette dynamique, le quartier bénéficiera d’ici 2017 d’une bretelle d’accès au périphérique, d’une mairie annexe et d’un bureau de Poste.

D’une surface de 140 hectares, le quartier s’organise autour de la place Sud (place Antonin Froidure) et de la place Nord (place du Carré de la Maourine).
Confiés à l’aménageur public Oppidea, les travaux amorcent aujourd’hui leur dernière phase, autour de la station de métro et de la place du Carré de la Maourine. Ce second cœur de quartier sera animé de 60 commerces dont un Carrefour Market (ouvert en 2015), d’un cinéma, d’un groupe scolaire et de 1 220 logements.

Gotham, acteur majeur de la nouvelle centralité du quartier 

La résidence Le Métropolitain jouit d’un emplacement numéro 1, au pied du métro et de la place commerciale animée. À ce titre, l’opération symbolise la naissance du nouveau cœur de quartier et fait de Gotham une des parties prenantes de cette transformation, aux côté d’Oppidea (aménageur de la ZAC) et des équipes de la Ville.
En outre, c’est en son rez-de-chaussée que seront logés certains commerces de proximité et des bureaux.

Le Métropolitain, un cas d’école pour Gotham 

Le Métropolitain, en insufflant une dynamique résidentielle mixte (résidence principale, locatif), commerciale et tertiaire au quartier, conjugue tous les savoir-faire de Gotham en matière de projets urbains complexes et d’envergure.
Enfin, l’opération s’inscrit parfaitement dans l’état d’esprit de Gotham qui œuvre pour un habitat aux multiples usages.

Le quartier en chiffres :

  • 141 hectares dont 11 pour le Carré de la Maourine,
  • 1 220 logements dont 26 % de logements sociaux,
  • 15 000 m² d’équipements publics,
  • 16 000 m² de bureaux et activités,
  • 1 hôtel de 80 chambres,
  • 1 résidence étudiante de 154 chambres,
  • 1 pôle commercial de proximité de 2 600 m² dont un supermarché de 2 500 m²,
  • 1 pôle multimodal : 1 station de métro, 8 lignes de bus, 3 stations de vélos, 1 parking relais de 1 000 places.

Chiffres clés du programme :

  • Coût travaux : 7 800 000 € HT
  • Superficie totale : 6 137 m² SDP
    • Surface de logements : 5 462 m²
    • Surface de commerces : 456 m²
    • Surface de bureaux : 219 m²
  • Nombre et type de logements : 100 logements du T1 au T5
  • Nombre et type de parkings : 104 en sous-sol